N'essuie jamais de larmes sans gants

Éditeur GAIA
Paru le
Papier ISBN: 9782847207163
Numérique - Epub Protection: Adobe DRM ISBN: 9782847207170
Offrir en cadeau numérique
Numérique - Pdf Protection: Adobe DRM ISBN: 9782847207187
Offrir en cadeau numérique
Disponibilité en librairie :
Quantité

Rasmus quitte enfin la Suède profonde pour Stockholm où il va pouvoir être lui-même et ne plus se faire traiter de pédé mais l'être vraiment. Benjamin vit dans les préceptes et le prosélytisme inculqué par ses parents. Sa conviction vacille le jour où Paul, qu'il est venu démarcher, l'accueille avec simplicité et bienveillance, et lui lance "Tu le sais, au moins, que tu es homosexuel ?" Rasmus et Benjamin vont s'aimer, et l'un d'eux va mourir, comme tant d'autres. Ils étaient pleins de vie, une bande d'amis qui s'étaient choisis comme famille. Ils commençaient à être libres lorsque les premiers malades séropositifs au VIH furent condamnés à l'isolement. Pour la première fois en France, LE roman suédois sur les années sida, une épidémie mortelle inconnue, face à la quelle toutes les politiques sociales ou sanitaires échouèrent.

Les libraires craquent

  • Les libraires conseillent (janvier 2017) par la librairie Les libraires

    « On découvre ici Jonas Gardell, un auteur suédois dont on retiendra le nom tellement il nous livre peut-être l'un des plus grands romans de l'année. Avec N'essuie jamais de larmes sans gants le lecteur est plongé en plein coeur d'une Suède aux prises avec les balbutiements du SIDA en ses terres. Roman d'apprentissage, saga familiale, fresque social; rares sont les qualificatifs capables de rendre pleinement cette oeuvre qui tient en son coeur Rasmus et Benjamin qui, comme le lecteur, passeront au travers l'amour, la maladie et la mort. »
    Jérémy Laniel, librairie Carcajou (Rosemère)

  • Une suggestion d'Anne-Marie Genest par la librairie Pantoute

    En Suède au début des années 80, Rasmus et Benjamin se rencontrent et s’aiment. Autour d’eux, une joyeuse bande d’amis évoluent au gré des rencontres passagères, jusqu’à ce que le fléau frappe et qu’on lui donne un nom : SIDA. En revenant sur l’époque qui a assurément marqué la fin de l’insouciance, Jonas Gardell nous donne une œuvre aussi importante que bouleversante. Avec une précision quasi documentaire, l’auteur dresse un portrait réaliste et affligeant des premières perceptions de la maladie par la communauté médicale, les médias, les politiques, le public. Puis, avec grande finesse, il nous ramène au plus près de ses personnages, à leurs histoires d’amour ou de baise, leurs enfances, leurs coming out, leurs rêves et leurs désirs, ces hommes qui, plus que leurs préférences sexuelles, ont en commun d’être animés d’une furieuse envie de vivre. Un hymne à la vie, à l’amour sans compromis, un véritable monument de mémoire, d’humanité et de beauté.


  • Commenté dans la revue Les libraires par Anne-Marie Genest, librairie Pantoute

    En Suède au début des années 80, Rasmus et Benjamin se rencontrent et s’aiment. Autour d’eux, une joyeuse bande d’amis évoluent au gré des rencontres passagères, jusqu’à ce que le fléau frappe et qu’on lui donne un nom : SIDA. En revenant sur l’époque qui a assurément marqué la fin de l’insouciance, Jonas Gardell nous donne une œuvre aussi importante que bouleversante. Avec une précision quasi documentaire, l’auteur dresse un portrait réaliste et affligeant des premières perceptions de la maladie par la communauté médicale, les médias, les politiques, le public. Puis, avec grande finesse, il nous ramène au plus près de ses personnages, à leurs histoires d’amour ou de baise, leurs enfances, leurs coming-outs, leurs rêves et leurs désirs, ces hommes qui, plus que leurs préférences sexuelles, ont en commun d’être animés d’une furieuse envie de vivre. Un hymne à la vie, à l’amour sans compromis, un véritable monument de mémoire, d’humanité et de beauté, N’essuie jamais de larmes sans gants est sans doute le meilleur livre que vous lirez cette année!

Les libraires vous invitent à consulter

Dévoilement des listes préliminaires du Prix des libraires du Québec 2018

Par publié le

Le dévoilement s’est fait aujourd’hui au Salon du livre de Montréal. Audrey Martel, la libraire lauréate du Prix d’excellence 2017 de l’ALQ, a procédé à l’annonce de la liste préliminaire des quatre catégories du Prix des libraires du Québec, celles de l’essai québécois et de la bande dessinée québécoise et hors Québec étant venues cette année s’ajouter à celles de la poésie québécoise et du roman québécois et hors Québec. Les finalistes, quant à eux, seront connus au début du mois de février 2

Du chemin parcouru à celui qu’il reste à faire

Par publié le

Dans les derniers mois, nous avons vu paraître en librairie plusieurs ouvrages qui parlent d’homosexualité et d’identité sexuelle ou de genre. Il est vrai que, de l’attentat d’Orlando à la légifération sur l’union de partenaires de même sexe, de la résurgence du sida chez les jeunes aux traitements réservés aux gais en Russie, en passant par la « guerre des toilettes » aux États-Unis, la question LGBTQ+ est toujours présente dans l’actualité. À la veille de la Journée mondiale contre l’homophobi

Les lauréats des prix Libr’à Nous

Par publié le

Les lauréats des prix Libr’à Nous 2017 ont été dévoilés le 3 mars dernier à Paris. Ce sont 240 libraires francophones qui ont voté pour désigner les gagnants de ces prix littéraires, qui existent depuis trois ans. Les prix Libr’à Nous, créés par deux libraires parisiennes, est « un mouvement spontané de libraires », poursuivant la mission suivante, qu'on peut lire sur leur page Facebook : « Porter au-delà des librairies où nous travaillons notre passion pour ce métier et pour les livres, faire

Les finalistes des prix Libr’à Nous

Par publié le

Dans un groupe sur Facebook, plus de 200 libraires francophones ont voté pour choisir les finalistes des prix Libr’à Nous 2017. Les libraires doivent maintenant voter, jusqu’au 30 janvier, pour élire les gagnants, qui seront dévoilés le 3 mars prochain à Paris. Les prix Libr’à Nous, créés il y a trois ans par deux libraires parisiennes, est « un mouvement spontané de libraires voulant mettre en avant dans différentes catégories leurs coups de cœur ». Cette année, des libraires francophones de l

Les libraires conseillent : janvier 2017

Par publié le

Les libraires conseillent répond à la demande des lecteurs avides de suggestions. Chaque mois, un comité formé d’une quinzaine de libraires établit, après moult discussions passionnées et passionnantes, une sélection de cinq livres.  Essais, BD, romans jeunesse ou pour adultes, d’ici comme d’ailleurs, ces cinq livres sont mis de l’avant dans les librairies membres de notre réseau. Cette initiative est une belle occasion de promouvoir des livres jugés particulièrement remarquables, ainsi que de

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres