On n'est pas des trous-de-cul

Éditeur MOULT EDITIONS
Paru le
Papier ISBN: 9782924039274
Disponibilité en librairie :
Quantité

En 1971 Gérald Godin et les éditions Parti-Pris faisaient paraître On n’est pas des trous-de-cul de Marie Letellier, un livre tiré d’une thèse d’anthropologie réalisée deux ans auparavant. Succès immédiat, Jacques Ferron écrit : « On ne saurait passer sous silence le roman déguisé de Marie Letellier […] un livre qui plaira parce qu’il est d’ici, et il l’est parce qu’il ne s’éloigne pas du champ de la parole. » Dans Le Soleil, on le compare aux écrits de Major, Jasmin, Renaud et Tremblay et s’exclame : « C’est à croire que le meilleur roman n’est pas celui qu’on pense! »
 
On n’est pas des trous-de-cul raconte l’histoire d’une famille pauvre du Centre-Sud. Celle de Ti-Noir, Monique et leurs enfants. Mais à travers les histoires abracadabrantes des Bouchard, c’est tout un pan de l’histoire populaire du Québec qui se déploie sous nos yeux. À une époque où le joual peine encore à percer les codes de l’écrit, ce travail d’immersion apparaît comme un véritable tour de force.
 
Presque 50 ans plus tard, Moult Éditions a l’honneur de vous présenter la réédition de cette œuvre marquante, qui se situe quelque part entre le roman et l’étude sociale. Réalisée avec la collaboration de l’autrice Marie Letellier et de son compagnon Jean-Pierre Sauvé, cette nouvelle édition reprend le texte d’origine dans son intégralité, auquel s’ajoutent une préface du sociologue Jean-Philippe Warren, une postface rédigée en 1984 par Letellier pour un projet de réédition abandonné, une entrevue avec les auteurs, ainsi que de nouvelles gravures de Sauvé et des photos de l’appartement où ils ont voisiné les Bouchard.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marc-André Lapalice, librairie Pantoute

    C’est à la petite et audacieuse équipe de Moult Éditions que l’on doit cette réédition inespérée du livre de Marie Letellier. Issu d’un mémoire de maîtrise en anthropologie, mais publié comme un roman chez Parti pris en 1971, cet ouvrage hybride fait le portrait d’une famille pauvre du quartier Centre-Sud de Montréal. Les entretiens informels rassemblés par Letellier abordent différents aspects de la culture de la pauvreté telle que définie par le chercheur Oscar Lewis, comme l’alcoolisme, la violence, le présentisme ou la solidarité familiale. Si on peut aujourd’hui se questionner sur la scientificité de l’ouvrage, il présente néanmoins une indéniable valeur artistique en ce qu’il transforme notre manière de concevoir comment la pauvreté pouvait se vivre à cette époque.


Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres